(Suite de notre série sur Jacques)

On arrive au centre du problème (notre cœur), et à la seule solution (la grâce qui a la capacité de transformer notre cœur).

  • Est-il vraiment possible de trouver nos joies et nos plaisirs en Dieu ?
  • On connait bien la grâce qui nous sauve… mais est-ce qu’on croit aussi que la grâce peut nous transformer ?

 

Voyons ensemble ce que Jacques nous explique dans sa lettre :

Par Mathieu Fuzier


 

Jacques 4.1-10 (NEG79)

1 D’où viennent les luttes, et d’où viennent les querelles parmi vous? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres?
2 Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.
3 Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.
4 Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.
5 Croyez-vous que l’Ecriture parle en vain? C’est avec jalousie que Dieu chérit l’Esprit qu’il a fait habiter en nous.
6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente, c’est pourquoi l’Ecriture dit:Dieu résiste aux orgueilleux,Mais il fait grâce aux humbles.
7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.
8 Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus.
9 Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse.
10 Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.