Prédication audio mp3

Paul, un témoin en toute circonstance

1- Paul témoigne de Jésus Christ (Actes 22:1-23)
2- Paul témoigne avec une conscience pure (Actes 23:1-5)
3- Paul témoigne dans la faiblesse (Actes 23:6-35)

Par Jérémie B.

Actes 22 (Parole de Vie)

1« Frères et pères, écoutez ce que je vais dire maintenant pour me défendre. »
 2Quand ils entendent Paul parler dans leur langue, ils sont encore plus calmes. Paul continue : 3« Je suis juif. Je suis né à Tarse en Cilicie, mais j’ai été élevé ici, à Jérusalem, et j’ai eu Gamaliel comme maître. Il m’a enseigné de façon très exacte la loi de nos ancêtres. J’étais plein d’ardeur pour Dieu, comme vous tous aujourd’hui. 4J’ai fait souffrir jusqu’à la mort ceux qui suivaient le chemin de Jésus. J’ai fait arrêter et jeter en prison des hommes et des femmes.5Le grand-prêtre et tout le Conseil des anciens peuvent dire que c’est vrai. En effet, ils m’ont donné des lettres d’autorisation pour les frères juifs de Damas. Alors, je suis parti pour arrêter les chrétiens qui étaient là-bas, pour les emmener à Jérusalem et les faire punir. »

Paul raconte l’appel du Seigneur

6« J’étais en route et j’approchais de Damas. Tout à coup, vers midi, une grande lumière venant du ciel a brillé autour de moi. 7Je suis tombé par terre et j’ai entendu une voix qui me disait : “Saul, Saul, pourquoi est-ce que tu me fais souffrir ?”8J’ai demandé : “Seigneur, qui es-tu ?” La voix m’a répondu : “Je suis Jésus de Nazareth, c’est moi que tu fais souffrir.”9Ceux qui étaient avec moi voyaient la lumière, mais ils n’entendaient pas celui qui me parlait. 10J’ai demandé : “Seigneur, qu’est-ce que je dois faire ?” Le Seigneur m’a répondu : “Relève-toi, va à Damas, et là, on te dira tout ce que tu dois faire.” 11J’étais devenu aveugle à cause de cette lumière si brillante. Alors ceux qui m’accompagnaient m’ont pris par la main et ils m’ont conduit à Damas.
 12« Là, il y avait un homme appelé Ananias. Il était fidèle à Dieu et à la loi de Moïse. Tous les Juifs qui habitent Damas disaient du bien de lui. 13Ananias est venu me trouver et il m’a dit : “Saul, mon frère, retrouve la vue !” Et au même moment, j’ai vu Ananias clairement. 14Il m’a dit aussi : “Le Dieu de nos ancêtres t’a choisi d’avance pour que tu connaisses ce qui lui plaît. Il t’a choisi pour que tu voies Jésus, le Juste, et que tu entendes sa voix. 15En effet, tu dois être son témoin, devant le monde entier. Tu annonceras ce que tu as vu et entendu. 16Et maintenant, pourquoi attendre ? Viens, reçois le baptême et le pardon de tes péchés en faisant appel à son nom !”
 17« Ensuite, je suis retourné à Jérusalem. Un jour, je priais dans le temple, et le Seigneur s’est montré à moi. 18Je l’ai vu et il m’a dit : “Dépêche-toi, sors vite de Jérusalem ! En effet, ses habitants n’accepteront pas ton témoignage à mon sujet.”19J’ai répondu : “Seigneur, ils le savent bien, j’allais dans les maisons de prière chercher ceux qui croient en toi. Je les jetais en prison et je les faisais frapper. 20Et quand on a fait mourir Étienne, ton témoin, j’étais là, moi aussi. J’étais d’accord avec ceux qui le tuaient et je gardais leurs vêtements.” 21Le Seigneur m’a dit : “Va, je t’envoie au loin, vers tous ceux qui ne sont pas juifs.” »

Paul et le commandant romain

22Les gens ont écouté Paul jusqu’au moment où il dit ces mots, mais maintenant, ils se mettent à crier : « Supprimez cet homme ! À mort ! Il ne mérite pas de vivre ! » 23Ils poussent des cris, ils jettent leurs vêtements en l’air et font voler la poussière. 24Alors le commandant des soldats romains donne cet ordre : « Faites entrer Paul dans la caserne et frappez-le à coups de fouet pour l’obliger à parler ! Je veux savoir pourquoi la foule crie contre lui de cette façon. » 25On va attacher Paul pour le fouetter. Mais à ce moment-là, il dit à l’officier qui est présent : « Vous voulez fouetter un citoyen romain que vous n’avez même pas jugé ! Est-ce que vous en avez le droit ? »26Quand l’officier entend cela, il va prévenir le commandant : « Qu’est-ce que tu allais faire ! Cet homme est citoyen romain ! » 27Alors le commandant vient trouver Paul et lui demande : « Dis-moi, est-ce que tu es citoyen romain ? » Paul répond : « Oui. » 28Le commandant lui dit : « Moi, j’ai dû acheter très cher le droit de devenir citoyen romain. » Paul répond : « Et moi, je le suis depuis ma naissance ! »
 29Ceux qui voulaient frapper Paul pour l’obliger à parler le laissent aussitôt. Quand le commandant se rend compte qu’il a fait attacher un citoyen romain avec des chaînes, il a peur.

Paul devant le Tribunal religieux

30Le commandant veut savoir de façon sûre pourquoi des chefs juifs accusent Paul. Donc, le jour suivant, il donne l’ordre aux chefs des prêtres et à tout le Tribunal religieux de se réunir. Il libère Paul de ses chaînes, il le fait amener et le place devant eux.

Actes 23

1Paul regarde en face les membres du Tribunal et il dit : « Frères, j’ai toujours vécu pour Dieu jusqu’à maintenant et je n’ai rien à me reprocher. »
2Mais le grand-prêtre Ananias commande à ceux qui sont près de Paul : « Frappez-le sur la bouche ! » 3Alors Paul lui dit : « C’est toi que Dieu va frapper, espèce de mur blanchi ! Tu es assis là pour me juger d’après la loi, et tu donnes l’ordre de me frapper, c’est contraire à la loi ! » 4Ceux qui sont près de Paul lui disent : « Tu insultes le grand-prêtre de Dieu ! »5Paul répond : « Frères, je ne savais pas que c’était le grand-prêtre. En effet, dans les Livres Saints on lit : “Tu ne diras pas de mal du chef de ton peuple.” »
 6Paul le sait : certains membres du Tribunal sont Sadducéens et d’autres sont Pharisiens. C’est pourquoi devant eux, il dit d’une voix forte : « Frères, je suis Pharisien et fils de Pharisien. Comme eux, j’ai l’espoir que les morts se relèveront, et c’est pour cela qu’on me juge. » 7Au moment où Paul dit cela, les Pharisiens et les Sadducéens se mettent à se disputer, et l’assemblée se divise en deux camps. 8En effet, les Sadducéens disent : « Les morts ne se relèvent pas, les anges et les esprits n’existent pas. » Mais les Pharisiens croient le contraire. 9Tout le monde se met à crier. Quelques maîtres de la loi du groupe des Pharisiens se lèvent et disent avec force : « Nous trouvons que cet homme n’a rien fait de mal. Un esprit ou un ange lui a peut-être parlé. »
 10Ils se disputent de plus en plus. Le commandant a peur qu’ils ne mettent Paul en morceaux. Alors il donne cet ordre aux soldats : « Descendez ! Faites sortir Paul du Tribunal et ramenez-le à la caserne ! »
 11La nuit suivante, le Seigneur se montre à Paul et dit : « Courage ! Tu as été mon témoin ici, à Jérusalem. Il faut aussi que tu sois mon témoin à Rome. »

Un piège est tendu à Paul

12Le jour suivant, certains Juifs se réunissent en secret. Ils jurent devant Dieu : « Nous ne mangerons rien et nous ne boirons rien avant de tuer Paul ! » 13Ceux qui ont juré cela sont plus de 40. 14Ils vont voir les chefs des prêtres et les anciens et ils leur disent : « Voici ce que nous avons juré devant Dieu : nous ne prendrons aucune nourriture avant de tuer Paul. 15Maintenant donc, les autres membres du Tribunal doivent nous accompagner chez le commandant romain, et vous lui demanderez de faire venir Paul devant vous. Vous direz que vous voulez étudier son affaire de façon plus exacte. De notre côté, nous sommes prêts à le tuer avant qu’il arrive ici. »
 16Mais un neveu de Paul, le fils de sa sœur, entend parler de ce piège. Il va à la caserne, il entre et prévient Paul.17Alors Paul appelle un des officiers et lui dit : « Conduis ce jeune homme chez le commandant : il a quelque chose à lui annoncer. »
 18L’officier emmène le jeune homme, il le conduit chez le commandant et dit : « Le prisonnier Paul m’a appelé, il m’a demandé de t’amener ce jeune homme. Il a quelque chose à t’annoncer. » 19Le commandant prend le jeune homme par la main, il l’emmène à l’écart et lui demande : « Qu’est-ce que tu as à me dire ? » 20Le jeune homme répond : « Certains Juifs sont d’accord pour te demander d’emmener Paul demain devant leur Tribunal. Ils diront qu’ils veulent étudier son affaire de façon plus exacte, 21mais ne les crois pas. En effet, plus de 40 hommes vont tendre un piège à Paul. Ils ont juré devant Dieu de ne rien manger et de ne rien boire avant de le tuer. Maintenant ils sont prêts, ils n’attendent plus que ta réponse. » 22Alors le commandant dit au jeune homme : « Ne raconte à personne ce que tu viens de me dire. » Puis il le laisse partir.

Paul devant le gouverneur Félix

23Le commandant appelle deux de ses officiers, il leur dit : « Rassemblez 200 soldats, 70 cavaliers et 200 hommes armés. Ils doivent être prêts à partir pour Césarée à neuf heures du soir. 24Préparez aussi des chevaux pour conduire Paul en toute sécurité devant le gouverneur Félix. » 25Ensuite, le commandant écrit une lettre. La voici : 26« Claudius Lysias envoie ses salutations à son Excellence le gouverneur Félix.27Les Juifs ont pris cet homme que je t’envoie et ils allaient le tuer. Alors je suis arrivé avec mes soldats et je l’ai délivré. En effet, j’ai appris qu’il était citoyen romain. 28J’ai voulu savoir pourquoi certains Juifs l’accusaient, donc, je l’ai amené devant leur Tribunal. 29J’ai vu qu’ils discutaient avec Paul au sujet de leur loi, voilà pourquoi ils l’accusaient. Mais il n’y a aucune raison pour le faire mourir ou pour le mettre en prison. 30On m’a prévenu que ces gens voulaient lui tendre un piège. C’est pourquoi je t’ai envoyé cet homme tout de suite. J’ai demandé à ceux qui l’accusent de porter plainte contre lui devant toi. »
31Les soldats font ce que le commandant leur a ordonné. Ils emmènent Paul et, pendant la nuit, ils le conduisent jusqu’à Antipatris. 32Le jour suivant, les soldats retournent à la caserne et ils laissent les cavaliers continuer la route. 33Les cavaliers arrivent à Césarée, ils donnent la lettre au gouverneur et lui amènent Paul. 34Le gouverneur lit la lettre et demande à Paul : « De quelle région es-tu ? » Paul répond : « De Cilicie. » 35Le gouverneur lui dit : « Je t’interrogerai quand ceux qui t’accusent seront là. » Et il commande de garder Paul dans le palais d’Hérode le Grand.